Une séance d'ostéopathie se déroule en trois étapes

La première consiste en une prise de connaissance du patient, réalisée au cours d'une anamnèse aussi appelée interrogatoire médical. Y seront recueillis les éléments administratifs, le motif de consultation, et tous les antécédents de santé du patient, de sa naissance au jour de la consultation. Ceux-ci concernent les différentes sphères du corps à savoir les sphères digestives, ORL, cardio-pulmonaire, urinaires, génitales...). Seront également explorés les traitements en cours et les antécédents familiaux.

Dans un second temps, l'ostéopathe réalise un examen clinique via des tests médicaux ou d'exclusion adaptés afin de vérifier qu'il n'y a pas de contre-indication à la prise en charge ostéopathique. S'il y en a, le patient sera alors aiguillé vers le professionnel adéquat.

Enfin vient le temps du bilan ostéopathique lors duquel l'ostéopathe va tester de la tête aux pieds les mobilités des différents tissus du corps. À l'issu de ce bilan, le praticien peut poser son diagnostic et ainsi débuter le traitement qui sera spécifique à chaque patient. Différentes techniques adaptées peuvent être mise en application : les techniques structurelles, musculaires ou fonctionnelles.

Le nombre de séances nécessaire est défini avec chaque patient en fonction des objectifs déterminés par le patient et son thérapeute. Il est néanmoins conseillé de consulter son ostéopathe une à deux fois par an, avant même l'apparition de douleurs.
Mieux vaut prévenir que guérir!